Cancale

Cancale

Toute la falaise est creusée de criques, hérissée de pointes, de langues qui s’enfoncent dans les flots. Le roc et la vague ne déposent jamais les armes.
A l’est, le sable succède aux rocs, la grève devient plate, le Mont-Dol s’arrache aux marais. La terre s’est lancée à la reconquête de la mer. Et là-bas, là où le soleil se lève, se dessine le profil du Mont Saint Michel.
En bas, Cancale et le port de La Houle, les maisons de pêcheurs se serrent les unes contre les autres, s’épaulent. Entre bateaux qui partent et d’autres qui rentrent, la pêche rythme la vie. Comme les moules de bouchots ou les huîtres qui ont fait la bonne fortune de la ville et dont on voit à marée basse les parcs dessiner des aplats sombres.
Entre terre et ciel, entre mer et campagne, Cancale veille.