Cancale

La Malouinière de la ville Bague

La plupart des Malouinières furent construites entre 1650 et 1730 dans un rayon de 12 km autour de Saint-Malo, par les armateurs malouins voulant échapper à l’univers congestionné de la ville « intra-muros » tout en restant assez proches (deux heures à cheval) de Saint-Malo pour pouvoir s’occuper de leurs navires et de leurs cargaisons.

Elles sont situées à l’intérieur du « Clos Poulet » un nom qui signifie pays d’Aleth (région malouine) du nom du camp gallo-romain de la citadelle de Saint-Servan, point de départ vers la Cornouaille où l’on chargeait l’étain.
La prospérité de Saint-Malo date des 15e et 16e siècles, époque à laquelle commence le déclin de Saint-Servan. Sous les guerres du Roi Soleil, l’aventure maritime de Saint-Malo prend son envol.
La guerre de course enrichit les corsaires, les prises étant partagées également entre le roi, l’armateur et l’équipage.

 

 

Dans le même temps, le commerce maritime se développe : au trafic de la Compagnie des Indes s’ajoute le commerce avec les Pays-Bas (Delft), l’Italie (marbre), le Chili et le Pérou (métaux précieux), l’Espagne (cuir), sans oublier le commerce triangulaire Afrique - Antilles – Europe (trafic d’esclaves).

lire la suite...