Cancale



Les produits de la terre et de la mer

Côté mer, l’amplitude du marnage approche les 15 mètres et ce brassage d’eau unique apporte aux coquillages, crustacés et poissons une qualité inégalable. Ces 250 millions de m3 qui rentrent et sortent deux fois par jour de la baie du Mont St Michel nous protègent des pollutions et préservent notre environnement.
Côté terre, la côte est un pays de primeurs au climat tempéré sur lequel pèse la douce influence du Gulf Stream. Sur les sols de limon et de sable, enrichis de goémon et de calcaire marin, on peut tout cultiver sous serre ou tunnel, en plein champ. Je me promène là depuis toujours et cueille l’herbe de mer qui devient condiment, la criste marine, la fenouillette, la pimprenelle, le serpolet, les fleurs de genêts qui infuseront dans un bouillon de Saint-Jacques, l’oseille sauvage...