Poêlée de bouquets à la malouine - Quelques gouttes de pur malt

C'est en septembre que les bouquets sont les meilleurs. On les pêche au début de la marée montante, on les voit sauter dans l'épuisette, et l'on finit généralement par se baigner dans cette eau qui remonte. Débuter un repas, en guise d'apéritif, par des crevettes sautées disposées au milieu de la table, toutes les mains plongeant dans le même plat, tout le monde mangeant avec ses doigts, est une très joyeuse façon de commencer une fête entre amis.

Ingrédients

600 g de bouquets royaux vivants. 80 g de beurre salé. Sel fin. 5 cl de whisky pur malt iodé des îles. Pointe de poivre de Cayenne. Poivre du moulin.

Facile et rapide.

Réalisation

Dans une très grande poêle bien chaude, amener le beurre salé à la couleur noisette.
Toujours sur feu très vif, ajouter les bouquets vivants en prenant garde aux gouttes de beurre brûlant qui vont sauter.
Attendre, sans les remuer, qu'ils deviennent légèrement dorés sur une face, puis les retourner vivement. L'opération doit être menée rapidement.
Enfin, lorsqu'une bonne odeur de chair légèrement grillée se répand, déglacer avec le pur malt.
Attendre qu'il s'évapore, assaisonner de poivre de Cayenne.
Débarrasser sur du papier absorbant.
Saupoudrer d'un peu de sel fin.

Dernière secondes

Disposer sur un linge blanc.
Servir avec un pain aux algues tièdes, ou un pain de campagne grillé d'un seul côté et puis, bien sûr, du bon beurre salé.
Et ne pas oublier les rince-doigts !

© Olivier Roellinger - Maisons de Bricourt.